Rechercher
  • Catherine Paumier

Se compter sans être



« Au commencement de la psychanalyse est le transfert ».

Le transfert est défini par Lacan comme amour qui s’adresse à un savoir que l’analyste est supposé détenir en ce qui concerne l’inconscient. Ce que le sujet ne sait pas sur lui-même, il va le supputer chez l’autre, qui sera censé pouvoir le lui dévoiler. Il faut le grand Autre en tant que lieu de savoir, savoir supposé sur la jouissance, le symptôme, la souffrance, pour que transfert il y ait: « celui à qui je suppose le savoir, je l’aime », ce qui revient à dire tout aussi bien qu’au commencement de la psychanalyse est l’amour.

Cet amour Freud s’en fera le maître pour s’en servir, ce que démontre

La technique psychanalytique.

L’amour de transfert y est décrit comme le moteur aussi bien que comme le frein, version résistance, de la cure. Il est une répétition « frisant le pathologique », mais pas uniquement puisqu’il est aussi bien un amour authentique réellement adressé à l’analyste. Mais l’amour de transfert est effet de transfert, et en ce sens peut être considéré comme étant artificiel, déterminé par le dispositif analytique.

Il est l’instrument incontournable et indispensable de la psychanalyse, car c’est à partir du transfert qu’on passe de l’amour à l’inconscient. Ce n’est pas la« pénétration intellectuelle » du patient qui, pour Freud, l’aidera à mener à terme son analyse, mais bien sa « capacité d’investissement libidinal d’objets », ce que nous retrouvons écrit différemment chez Lacan sous cette forme: « La capacité de transfert mesure l’accès au réel », nous y reviendrons.

L’amour hors transfert et l’amour de transfert diffèrent cependant par leurs destins respectifs, ce que nous tenterons de développer ici dans l’optique d’éclairer en quoi, et comment, le traitement du transfert change l’abord de l’amour hors transfert, en nous appuyant sur la fiction littéraire qui regorge de récits de passions amoureuses… »


References

« Proposition du 9 Octobre 1967 ». Scilicet n° 1 p. 18. J. Lacan. Séminaire XX p. 64. J. Lacan. La technique psychanalytique. S. Freud. P.U.F. p.127. Introduction à la psychanalyse. S. Freud. Payot. p423. Idem. Ecrits op. cit. p. 605 « La direction de la cure »

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout